ACHAP en collaboration avec CHAN pour accroître la demande et la rétention des services VIH en mobilisant des agents de santé dans certaines régions du Nigeria.

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

La réduction de la stigmatisation et de la discrimination liées au VIH/SIDA parmi les prestataires de soins de santé sera utile non seulement pour les groupes marginalisés, les PVVIH et leurs proches, mais aussi pour les prestataires de soins de santé eux-mêmes. Avec 60% de toutes les nouvelles infections en Afrique de l’Ouest et du Centre survenant au Nigeria et seulement la moitié environ des adultes vivant avec le VIH étant sous traitement, il est important de s’assurer qu’il n’existe aucun obstacle à la réalisation des objectifs 90-90-90.

ACHAP est en train de collaborer avec l’Association Chrétienne de Santé du Nigeria (CHAN) pour susciter la demande et accroître la rétention des services VIH en mobilisant les professionnels de la santé dans certains états du Nigeria (ces états ont été identifiés entre autres en fonction de leur prévalence du VIH, en faisant partie de la voie rapide, de la présence d’institutions membres du CHAN avec des programmes complets sur le VIH et un nombre adéquat de travailleurs de la santé) travaillant avec 10% des 358 établissements membres du réseau CHAN.

Ces états sont les suivants:
Zone A : État de Benue
ZONE B : Plateau et états de Kaduna
Zone C : États d’Oyo et d’Ogun