La 5ème Conférence biennale,2011, Kampala, Ouganda

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

Thème:  « Améliorer la santé des femmes et des enfants ; Intervention des organisations confessionnelles.’’

En 2010, les pays et les agences de l’ONU ont fait le point sur les progrès accomplis vers la réalisation des OMD au niveau national et mondial. Un sommet sur les OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement) s’est tenu à l’ONU à New York en septembre 2010 en présence de gouvernements, d’agences des Nations Unies, de donateurs, d’organisations confessionnelles et d’organisations de la société civile pour faire le point sur les progrès réalisés 10 ans après le lancement des OMD. Bien que des progrès significatifs aient été réalisés dans la réalisation de certains OMD, il est très préoccupant de constater que de nombreux pays, en particulier en Afrique sub-saharienne, n’ont guère progressé dans la réalisation des OMD 4 et 5 (santé maternelle et infantile).

Le Secrétaire général de l’ONU a initié une Stratégie mondiale sur la santé des femmes et des enfants en lançant un appel à l’action auprès de diverses parties prenantes afin d’intensifier les actions coordonnées en vue d’améliorer la santé des femmes et des enfants. Le PNUD a également lancé une campagne sur les OMD visant à mobiliser et à maintenir l’engagement en faveur de la santé maternelle et infantile. De même, le Conseil œcuménique des Eglises (COE) demande aux dirigeants religieux et aux communautés d’utiliser leur espace d’influence pour mobiliser les communautés et plaider auprès des gouvernements et des partenaires en faveur d’investissements accrus et d’une action coordonnée pour améliorer la santé des femmes et des enfants.

En réponse à ces appels, les membres d’ACHAP, reconnaissant leur double rôle unique de plaidoyer et de prestation de services pour améliorer l’accès à des soins de santé de qualité en général, y compris les services de santé maternelle et infantile, ACHAP a consacré la 5ème Conférence biennale et la réunion de l’Assemblée générale, tenue à Accra en février 2011, aux OMD 4 et 5.

La conférence a permis aux ACS de faire le point sur la situation des différents pays en ce qui concerne la contribution des ACS aux OMD et de discuter des possibilités de renforcement des capacités, des partenariats et des systèmes de santé pour une prestation de services de santé maternelle et infantile de qualité, accessibles et durables par le biais des réseaux de santé confessionnels en Afrique.

La 5ème Conférence biennale des ACS d’Afrique a été organisée à Accra, au Ghana, par la Christian Health Association of Ghana (CHAG) en collaboration avec le Secrétariat d’ACHAP/CHAK, le COE, Cordaid, ICCO, Miserior, Difaem, CCIH et IMA World Health/Capacity Plus Project [financé par USAID] du 21 au 24 février 2011. 75 participants de divers pays d’Afrique, d’Europe et des États-Unis ont répondu présents à la conférence.

Les participants à la conférence ont bénéficié d’un apport tant significatif qu’inspirant de la part des facilitateurs ingénieux, notamment le Dr Douglas Huber (CCIH), Jeanette Cachan (IRH), le Prof Henry Mosley (Johns Hopkins School of Public Health), le Dr Robert Mensah, Directeur de l’UNFPA Ghana et le Dr Susan Brems & Ari Alexander de l’USAID, tous deux de l’USAID Washington.