Nos activités

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

[av_section min_height=’custom’ min_height_px=’175px’ padding=’default’ shadow=’no-border-styling’ bottom_border=’no-border-styling’ bottom_border_diagonal_color=’#333333′ bottom_border_diagonal_direction= » bottom_border_style= » custom_arrow_bg= » id= » color=’main_color’ background=’bg_color’ custom_bg= » background_gradient_color1= » background_gradient_color2= » background_gradient_direction=’vertical’ src=’https://africachap.org/wp-content/uploads/2018/08/membership-header-2.jpg’ attachment=’3745′ attachment_size=’full’ attach=’scroll’ position=’center center’ repeat=’no-repeat’ video= » video_ratio=’16:9′ overlay_opacity=’0.5′ overlay_color= » overlay_pattern= » overlay_custom_pattern= » av_element_hidden_in_editor=’0′ av_uid=’av-3zzj1i’]
[av_heading heading=’Nos activités’ tag=’h1′ style=’blockquote modern-quote’ size= » subheading_active= » subheading_size=’15’ margin= » margin_sync=’true’ padding=’0′ color=’custom-color-heading’ custom_font=’#ffffff’ av-medium-font-size-title= » av-small-font-size-title= » av-mini-font-size-title= » av-medium-font-size= » av-small-font-size= » av-mini-font-size= » av_uid=’av-jmavy309′ admin_preview_bg= »][/av_heading]
[/av_section]

[av_one_full first min_height=’av-equal-height-column’ vertical_alignment=’av-align-top’ space= » custom_margin=’aviaTBcustom_margin’ margin=’0px’ margin_sync=’true’ link= » linktarget= » link_hover= » padding=’0px,30px,30px,0px’ border= » border_color= » radius=’0px’ radius_sync=’true’ background=’bg_color’ background_color=’#ffffff’ background_gradient_color1= » background_gradient_color2= » background_gradient_direction=’vertical’ src= » attachment= » attachment_size= » background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation= » mobile_breaking= » mobile_display= » av_uid=’av-jk8jwffh’]

[av_textblock size= » font_color= » color= » av-medium-font-size= » av-small-font-size= » av-mini-font-size= » av_uid=’av-2x8mzq’ admin_preview_bg= »]
La plateforme Africaine des Associations de Santé ACHAP a été établi en 2007 en tant que plateforme de plaidoyer et de réseautage pour renforcer le partage de connaissances et l’apprentissage commun entre les Associations Chrétiennes de Sante(ACS) et les Réseaux de Santé des Eglises d’Afrique Sub-Saharienne. Les réseaux ACS ont une longue expérience de travail dans les pays en voie de développement en ce qui concerne la fourniture services de soins de santé aux populations en besoin, et ainsi forment un maillon entre le ministère de la santé et les structures confessionnelles des soins de santé.
ACHAP fournit un cadre pour le réseautage collaboratif avec des voix unies pour un plaidoyer à l’accès équitable aux soins de santé de qualité. ACHAP offre également des connaissances et des compétences aux structures membres pour leur permettre de prodiguer des meilleurs soins à leurs patients. Aujourd’hui, ACHAP compte 44 membres établis dans 32 pays.
[/av_textblock]

[av_textblock size= » font_color= » color= » av-medium-font-size= » av-small-font-size= » av-mini-font-size= » av_uid=’av-2x8mzq’ admin_preview_bg= »]
Juste après l’adoption de sa nouvelle constitution et son enregistrement en tant qu’organisme Internationale en Mai 2012 au Nairobi ,Kenya et accueillie par l’Association Chrétienne de Sante du Kenya(CHAK),ACHAP a commencé a établir des structures organisationnelles formelles de façon a mieux répondre aux besoins de ses membres .Le processus a débuté en Octobre 2012 par une évaluation institutionnelle qui a renseigne sur la nécessite de la plateforme de mettre l’accent sur les cinq objectifs principaux qui permettront de mieux équiper la plateforme en tant qu’organisme de réseautage avec de fortes capacités a exercer les fonctions suivantes: plaidoyer & lobbying, negociations & passation des marchés, appui des membres, coordination & synergie, and le leadership & creation de valeur.

Engagée à réaliser sa mission ainsi que sa vision tout en continuant à soutenir ses membres, ACHAP mène actuellement les activités suivantes:
[/av_textblock]

[av_textblock size= » font_color= » color= » av-medium-font-size= » av-small-font-size= » av-mini-font-size= » av_uid=’av-2x8mzq’ admin_preview_bg= »]

ACHAP ET L’ASSOCIATION CHRETIENNE DE SANTE DU NIGERIA(CHAN) TRAVAILLENT ENSEMBLE POUR ÉLIMINER LA STIGMATISATION ET LA DISCRIMINATION LIEES AU VIH DANS LES CENTRES DE SANTÉ

En juillet, ACHAP, en collaboration avec l’Association Chrétienne de santé du Nigéria (CHAN), a travaillé avec 20 centres de santé dans 4 états du Nigéria (Benue, Plateau, Enugu et Oyo) sur l’élimination de la discrimination et la stigmatisation liées au VIH dans ces centres de santé. Trente-neuf agents de santé et chefs religieux (des congrégations parrainant les structures de santé) ont été formés en tant qu’agents formateurs afin de permettre le transfert des connaissances aux agents de santé et aux congrégations parrainant ces derniers. Trois États du Nigéria ont été bénéficié de la formation des formateurs avec les agents de santé sur les protocoles VIH , la stigmatisation et la discrimination en vue d’éliminer la stigmatisation et la discrimination dans les centres de santé du réseau CHAN. La formation a également pu bénéficier du soutien de l’Agence du Nigéria pour la lutte contre le SIDA (NACA), d’Inerela+ Nigeria et du Réseau des personnes vivant avec le VIH/SIDA au Nigeria (NEPWHAN).

ACHAP EN RDC

ACHAP a participé à un atelier de consultation interconfessionnelle sur la féminité et la masculinité avec des jeunes, des enseignants et des chefs religieux, organisé par le Conseil oecuménique des Eglises. ACHAP avait également pour objectif d’entamer des discussions avec ses membres en République Démocratique du Congo en vue de réunir les associations,réseaux et organisations chrétiennes de santé de la RDC sous une plateforme nationale ACS-RDC. Un comité de cinq membres a été formé pour piloter la création de l’ACS-RDC, et ils se sont accordés sur ces démarches suivantes qui suivraient pour la mise en œuvre de ce projet:

  • Faire appel à d’autres organisations chrétiennes travaillant dans le secteur de la santé en RDC pour échanger et examiner ensemble la possibilité de créer une ACS-RDC;
  • Rencontrer les chefs religieux, en particulier les chefs des différentes confessions religieuses pour leur expliquer le projet mais aussi plaider en faveur de son approbation (malgré le facteur distance);
  • Elaborer un calendrier clair sur le processus de création de la plateforme CHA-RDC

ACHAP A LA CONFERENCE INTERNATIONALE DE 2018 SUR LE SIDA À AMSTERDAM

Peter Yeboah, président du conseil d’administration d’ACHAP, et Nkatha Njeru, Coordinatrice, ont participé à la préconférence  » La Foi crée des ponts  » à l’événement interconfessionnel de la Conférence internationale 2018 sur le SIDA (Amsterdam, Pays-Bas) où étaient réunis les représentants des organisations religieuses, chefs religieux, professionnels de santé, activistes, scientifiques, décideurs ainsi que d’ autres parties prenantes. Mme Nkatha a pris la parole lors d’une session consacrée aux efforts des organisations confessionnelles pour l’élimination de la stigmatisation et de la discrimination. Mr Peter Yeboah a participé à une table ronde sur le rôle des groupes confessionnels dans la lutte contre la tuberculose. « Dans les communautés que nous servons, vous trouverez trois choses : une école, une église et un centre de santé. Et il est important d’utiliser ces ressources pour combattre la propagation du virus. Les chefs religieux ont des liens solides dans les communautés qu’ils servent et peuvent donc influencer le comportement de la communauté « , a dit Mme Nkatha. « Le sida est causé par un virus et n’est pas encore guérissable, mais la stigmatisation est causée par l’homme et peut être guérie par des actions humaines « , a-t-elle conclu.

SONDAGE VISANT À RENFORCER LA CAPACITÉ DES ACS

Afin d’identifier les lacunes en matière de capacités ainsi que les points forts sur lesquels s’appuyer en tant que plateforme, ACHAP a lancé une évaluation en se servant de l’outil ROCAT (Rapid Organizational Capacity Assessment) développé avec l’aide d’un consultant en renforcement des systèmes et de l’Université du Cap (UCT). Une fois l’évaluation conclue, ACHAP travaillera avec les ACS sur des plans d’action qui incluront des visites de mentorat entre pairs au cours des prochains mois. Le ROCAT est conçu pour être auto-administré par une équipe de l’organisme intervenant. L’utilité et les avantages des résultats de l’évaluation pour l’organisation ne pourront être bénéfiques que si l’équipe de l’organisation répondante prendra le temps nécessaire pour répondre avec soin et honnêteté aux questions posées.

RELEVER LES DÉFIS EN MATIÈRE DE DOCUMENTATION DES ORGANISMES CONFESSIONNELS DE SANTE

L’une des plus grandes lacunes qui entravent le travail des organisations confessionnelles est la documentation. Un travail important est effectué par les organisations confessionnelles, mais il est très peu documenté et même quand il l’est, dans la plupart des cas, l’information est incomplète. Comme vous le savez, si ce n’est pas écrit, on dirait que cela ne s’est pas produit.
Afin de combler ces lacunes en matière de documentation au sein de ses organisations membres en les aidant à recueillir l’information, à l’analyser et à la partager, ACHAP a réuni les représentants des ACS sous forme d’agents du suivi-évaluation en vue d’examiner des moyens innovateurs qui permettront de travailler ensemble pour combler les lacunes sur le plan documentaire. Les membres ont créé une plateforme sur laquelle des enjeux communs sont discutés et les petits projets d’intérêt commun que les membres peuvent mettre en œuvre ensemble identifiés. Pour le moment, les ACS ont identifié des indicateurs du VIH sur lesquels elles doivent faire un suivi et un rapport trimestriel et sont actuellement en train de travailler sur les modalités de la mise en place d’une application technologique en santé maternelle et infantile avec le soutien d’une organisation connue sous le nom de Medic Mobil.

EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE DANS LES STRUCTURES SANITAIRES

Le Secrétariat d’ ACHAP, en partenariat avec l’Université Emory et avec le soutien de Global Water 2020, a organisé une formation sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène dans les centres de santé dans la deuxième semaine de juin 2018 à Nairobi, Kenya. La formation a réuni des participants de cinq ACS en provenance de cinq pays africains à savoir Lesotho, Ghana, Zimbabwe, Ouganda et Kenya. En se servant de l’outil d’évaluation WASHCon développé par le Center for Global Safe WASH de l’Université Emory, les participants ont été entraînés à évaluer les conditions d’ EAH des installations sanitaires. L’objectif de ce projet consiste à évaluer et, par conséquent, à améliorer les conditions d’EAH des installations sanitaires des membres dans les cinq pays.

APPRENDRE COMMENT RACONTER NOTRE HISTOIRE

IMA World Health s’est joint à ACHAP dans le but de renforcer les capacités des ACS en matière de narration, de photographie et d’éthique dans le domaine de la communication, et de créer un réseau de soutien et de partage entre le personnel sur le terrain et celui de la communication. La formation s’est tenue à Nairobi où cinq membres d’ ACHAP plus précisément 22 membres du personnel des membres d’ ACHAP ont participé à cette formation de deux jours.[/av_textblock]

[/av_one_full]